Savoir comprendre agir pour dire NON A LA HAINE

  • 15 mai au 31 mai

Osons faire humanité ensemble en luttant contre les discriminations et en valorisant la mixité, l’égalité et l’ouverture culturelle.
La Convention Nationale de la Confédération des Maisons des Jeunes et de la Culture de France (CMJCF) a réuni à Strasbourg, en octobre 2015, plus de 2000 jeunes pour débattre des questions d’avenir.
Quatre vingt ateliers animés essentiellement par les jeunes ont produit des « phrases défis », qui ont été priorisées lors d’un vote réunissant les MJC au Parlement Européen.
Cette phrase qui a recueilli le plus grand suffrage, a mis en lumière, mais aussi au premier plan du projet politique des MJC, la volonté de s’engager, en luttant contre les discriminations, en valorisant la mixité, l’égalité et l’ouverture culturelle.
C’est dans la continuité de cette convention et pour répondre à ce que les jeunes avaient exprimés, « faire une convention pour agir », que la CMJCF a adapté pour démultiplier cet outil créé par la Fédération des MJC d’Alsace, et le proposer à l’ensemble de son réseau.
Cet outil est le fruit d’un travail et d’une réflexion de professionnels des MJC d’Alsace en partant d’une observation de la montée de la radicalisation des propos de haine, notamment sur les réseaux sociaux. L’actualité démontre plus que jamais la nécessité de créer des outils pédagogiques qui s’appuient sur l’actualité, afin que chaque jeune puisse se forger sa propre opinion, son libre arbitre, en connaissance de cause et en dépassant les préjugés et stéréotypes. Aujourd’hui les médias multiplient la rapidité et le flux des informations. Les images sont diffusées sans limites sur les réseaux sociaux, les réactions et les positionnements se font de plus en plus virulents et extrêmes, nourrissant une tension de plus en plus sensible au sein de notre société. Il est essentiel d’accompagner les jeunes afin qu’ils soient en mesure de trouver un langage adapté pour manifester leurs opinions et affects.
Laisser ce terrain vierge c’est risquer de les laisser approuver des mots et utiliser ou relayer un langage qui attise la haine.
Cet outil interactif vise à libérer la parole individuelle dans l’espace collectif, à transmettre aux jeunes des clés de lecture du fonctionnement de notre monde si nécessaires pour « faire humanité ensemble ».
Les objectifs
-Savoir maîtriser les informations.
-Savoir définir la justesse d’une image que l’on nous donne à voir.
-Savoir décrypter les codes et définir les limites de l’humour de la manipulation. Ce sont des choses extrêmement difficiles et le travail de cette exposition sera de créer, si elle n’a pas encore eu lieu, une interrogation, donner des explications et travailler cette arme de défense qu’est l’objectivité.
Un fait de société auquel il faut s’adapter
La génération d’aujourd’hui utilise, dès le plus jeune âge, les outils de communication, tels que les smartphones ou les tablettes, pour surfer sur les réseaux sociaux. Formidables outils d’ouverture sur le monde, il est difficile d’en décrypter et d’en filtrer toutes les informations pour protéger nos jeunes. C’est dans ce cadre que la notion de prévention intervient. Il est nécessaire de leur donner un moment où ils puissent apprendre à avoir du recul, être libres de réagir en privilégiant l’écoute et le débat à travers les outils proposés au sein de l’exposition.